actualites

Retour

15 DOMAINES VENDUS PAR AMPELIO CES TROIS DERNIERES ANNEES

La diversité des exploitations du Val de Loire se retrouve dans les affaires traitées ces dernières années. Les 15 domaines vendus par AMPELIO offrent un aperçu de la pluralité :

  • géographique : de la côte atlantique à l’Ouest jusqu’à proximité de la Bourgogne pour les vins du Centre, sans oublier les appellations plus au Sud comme les côtes roannaises ou Saint Pourçain, par exemple.
  • de terroirs : des « gabros » au silex en passant par l’argilo-calcaire et le schiste.
  • de cépages : du melon au sauvignon, cabernet ou gamay, et pour continuer en rime : des pineau de Loire ou (pinot) noir.
  • humaine : celle des hommes et des femmes qui œuvrent au quotidien au travail de la terre pour produire le meilleur vin possible, qu’il s’agisse de descendants de vignerons ayant hérité d’un domaine transmis depuis plusieurs générations ou de créateurs de nouveaux domaines.

 

 

La question de la transmission se pose pour chacun un jour ou l’autre.

Chaque candidat acquéreur a son propre projet de reprise, et chaque vendeur a aussi son idée, plus ou moins définie, sur le profil de son successeur ! Ce qui est certain, c’est que c’est précisément l’adéquation entre les projets et les profils qui permet la pérennité des exploitations viticoles.

Dans l’intérêt des acquéreurs et des cédants, nous portons une attention particulière à la qualité des actifs qui concernent l’exploitation : le parcellaire, l’état des vignes, le bâti d’exploitation, l’équipement, les stocks, l’équipe, la distribution. Ces actifs forment un ensemble qui se doit d’être cohérent pour pouvoir être transmis, quelle que soit la surface et quelle que soit la distribution visée : négoce ou particuliers.

 

 

Sur les 15 affaires menées ces 3 dernières années, la surface totale transmise est de 389 hectares dont un tiers en Anjou-Saumur et un tiers en Loir-et-Cher (appellation Touraine), le reste étant réparti sur les appellations Muscadet, Saint Nicolas de Bourgueil, Chinon et Sancerre.

60% de ces affaires, concernent des repreneurs professionnels issus de la filière, soit parce qu’ils ont fait le choix d’intégrer le Val de Loire à leur portefeuille existant, soit parce qu’ils souhaitent se diversifier sur cette même grande région.

Parmi les 40% de repreneurs privés (hors filière), deux profils se distinguent : des acquéreurs en reconversion d’activité et des acquéreurs souhaitant investir dans le foncier avec une implication plus ou moins distanciée.

Sur le total, un seul dossier a été réalisé par des acquéreurs étrangers.

Côté cédants, 10 sur 15 avaient décidé d’une cessation d’activités (départ à la retraite), 3 ont choisi un changement d’activités (reconversion ou évolution), les autres ayant dû céder en raison d’un aléa de la vie (décès, maladie, divorce, etc.).

Finalement, chaque cas est unique et chaque affaire est singulière.

Récemment un candidat acquéreur posait simplement la question à un vendeur « mais dis-moi, tu ne regrettes pas que ce ne soit pas une transmission familiale ? ». La réponse du vendeur exprima sincèrement que le plus important était de trouver un repreneur qui poursuivrait ce que les deux générations le précédent avait réalisées comme lui l’avait fait, et que pour lui « c’était ça la transmission ».

C’est pour cela que nous disons que le bilan est plaisant et qu’il concoure à notre motivation pour ce métier au quotidien passionnant.

Phone Nous joindre : 02 41 09 17 51 email Nous contacter